Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vers le meurtre assisté - Numéro 422

Publié le

Le 422e numéro de la lettre d'information Chrétiens dans la Cité vient de paraître.

Pour s'abonner cliquer ici.

Au sommaire :

 

Edito : Vers le meurtre assisté

ACTU : 120 nouvelles écoles indépendantes - Habitat et Humanisme poursuit son développement - Réforme de l'Ordre de Malte - Un congrès pour l'évangélisation - Soeurs Adoratrices - Stop à la GPA - La Nuit d'Hippocrate - Fin des PO

LES HOMMES : Mgr Jean-Marc Eychenne - Mgr Denis Jachiet - Emmanuel Rousseau - Michel Valadier

LECTURES : La vocation de l'investisseur (Salvator)

INITIATIVES : Communauté du Chemin Neuf

Partager cet article
Repost0

Mgr Jean-Marc Eychenne de Pamiers à Grenoble

Publié le

Evêque de Pamiers depuis 2014, Mgr Jean-Marc Eychenne, 65 ans, a été nommé évêque de Grenoble-Vienne, où il succède à Mgr Guy de Kerimel, transféré à Toulouse. Il est issu de la Communauté Saint-Martin où, après des études de philosophie à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne (1975-1976), il a reçu toute sa formation sacerdotale à Gênes avant d'être ordonné en 1982 puis d'être maître des novices et enfin supérieur de la maison de formation. Il a ensuite rejoint le diocèse d'Orléans où il a exercé son ministère en paroisse avant d'en devenir le vicaire général. A Grenoble, il aura notamment à régler les conflits provoqués par les mesures contestées de son prédécesseur.

Partager cet article
Repost0

La haine de Macron pour la vie

Publié le

Après les lois sur l'avortement et les errances bioéthiques incluant l'expérimentation létale sur les enfants à naître, Macron passe à une nouvelle phase de son programme : la suppression des plus âgés. Avec la bénédiction du Comité d'éthique.

Parmi les premières réactions, signalons celles d'Alliance Vita :

COMMUNIQUE DE PRESSE -  13 septembre 2022

Soins palliatifs, suicide assisté et euthanasie : la contradiction flagrante du CCNE

Alliance VITA dénonce la contradiction flagrante et inquiétante qui traverse l’avis du CCNE sur la fin de vie publié aujourd’hui. 

L’avis affirme avec raison la dignité de tous, et les auteurs disent vouloir concilier devoir de solidarité avec les personnes les plus fragiles et le respect de l’autonomie des personnes. Mais il se fourvoie en prétendant « qu’il existe une voie pour une application éthique de l’aide active à mourir » (terminologie utilisée pour articuler suicide assisté et euthanasie) en réponse à l’exigence de « la liberté de disposer de soi-même ». Or c’est largement le manque d’accompagnement, de soins antidouleur et, plus généralement d’accès aux soins palliatifs qui explique le « mal mourir » qu’on continue de déplorer en France. La pression sociale, la peur de peser voire de coûter sont en effet des mobiles majeurs des rares demandes d’euthanasie.

Pour Tugdual Derville, porte-parole d’Alliance VITA : « Par un tour de passe-passe, dont on peut interroger la motivation et les pressions, les rédacteurs de l’avis tentent de concilier l’inconciliable. Ils utilisent la promotion des soins palliatifs comme caution de leur aval donné au suicide assisté et à l’euthanasie, alors que les deux démarches restent antinomiques. Quelle que soit l’édulcoration du vocabulaire, cette légitimation de la levée de l’interdit de tuer ne relève à nos yeux, ni de l’éthique médicale, ni de l’éthique tout court. L’interdit de tuer est en effet le premier fondement de la confiance entre soignants et soignés comme de la vie en société ; personne ne devrait être exclu de la prévention du suicide. Les risques inhérents à ce basculement sont d’ailleurs énumérés avec finesse par le CCNE. Comment ne pas voir qu’une conception sacralisée de l’autonomie de la personne conduit à une culture de rejet et d’auto-exclusion des plus fragiles ? »

Que huit membres du CCNE aient voulu exprimer publiquement leurs fermes réserves sur cet avis montre que nous sommes loin du consensus, même au CCNE.

Alliance VITA prendra dans les jours qui viennent les initiatives qui s’imposent pour préserver les Français de la violence et de l’arbitraire du suicide et de l’euthanasie, afin que, rejetant dos à dos acharnement thérapeutique et euthanasie, soit préservée la voie française, la seule digne de l’éthique et de la médecine : le développement des soins palliatifs, accessibles à tous et la lutte contre la mort sociale des personnes malades, dépendantes et isolées. 

Partager cet article
Repost0

Au sommaire du numéro 421

Publié le

Chrétiens dans la Cité fait sa rentrée !

Pour recevoir un spécimen gratuit, cliquer ici

Pour connaître nos offres d'abonnement, cliquer ici

Au sommaire du n°421

EDITO : Ordinations: toujours moins

LES HOMMES : Mgr Christian Delarbre - Mgr Yves Le Saux - Mgr Luc Meyer - Mgr Norbert Turini - Mgr Bruno Valentin

INFOS : Partenariat entre Nespresso et Café Joyeux - Suppression de la Mission Thérésienne - L'AED soutient un diocèse sur trois - Dissolution de la Communauté du Verbe de Vie - Loi séparatisme : inquiétude des chrétiens

A LA LOUPE : Nouvelle Cité chez Elidia - Présent absent - Visite à Strasbourg - Jeunesse-Lumière

AGENDA

LECTURES : Le réveil, de Laurent Gounelle

INITIATIVES : Mère de Miséricorde

 

Partager cet article
Repost0

Chrétiens dans la Cité : Evangélisons la société !

Publié le

Découvrez la lettre d'information Chrétiens dans la Cité.

Notre ligne éditoriale

Connaissez-vous les béguinages chrétiens, alternatives prometteuses à l’isolement des personnes âgées et aux maisons de retraite ? Comment soutenir les nombreuses nouvelles écoles indépendantes qui offrent un enseignement de qualité ? Savez-vous que des jeunes catholiques ont créé en quelques années une association qui multiplie la restauration de chapelles et de calvaires ? Les bars « cathos se multiplient : pourquoi ? Etes-vous au courant du développement des colocations solidaires ? 

Non, le christianisme n'est pas mort ! Les initiatives fusent de tous côtés. De nouveaux réseaux se tissent. Un nouveau catholicisme social émerge. L’économie sociale d’inspiration chrétienne se développe : fonds d’épargne solidaire, banques alimentaires au service des démunis et des communautés religieuses, logement pour les plus pauvres, insertion par l’emploi, centrales d’achat pour les familles, financement participatif d’actions d’évangélisation…
Les chrétiens ne restent pas inactifs.

Mais comment suivre les projets novateurs, les entreprises audacieuses ? Comment s'informer efficacement sur tous ces enjeux décisifs pour l'Église et pour notre monde ? 

C'est pour répondre à ces questions qu'est né Chrétiens dans la Cité en 1996. Dans chaque numéro vous lirez : 
L'analyse d'un événement important;
 Un agenda des principaux rendez-vous ; 
 Des nouvelles brèves de tous les fronts ;
 Une fiche présentant un mouvement, un projet ;
 La critique d'un livre.

Chrétiens dans la Cité, en quatre pages, vise l'essentiel. Concis, complet, facile à lire, sans bavardages, parce que 

Vous ne pouvez pas tout lire
mais vous voulez tout savoir...

...sur les initiatives prises par les chrétiens dans la vie sociale, économique et politique : famille, école, entreprise, institutions...

Des informations vérifiées

Vous êtes submergé d'informations. Internet, télévision, radio... Pour vous, Chrétiens dans la Cité vous offre une synthèse et des informations difficiles à trouver ailleurs. Sans commentaires inutiles ou polémiques. Des faits. Des faits vérifiés, pas des infox. Des informations sûres. 

De nombreux responsables associatifs, personnalités religieuses, élus politiques, cadres d’entreprise, retraités actifs ou simples fidèles de base, nous disent combien ils apprécient d’avoir accès rapidement aux informations qu’ils recherchent.

Chrétiens dans la Cité n’est pas l’organe d’une chapelle ou d’une coterie, mais une lettre d’information indépendante. Son ambition : favoriser la communication entre chrétiens de diverses sensibilités.

Profitez tout de suite de notre
offre découverte :
30 € par an

Vous recevrez 15 numéros de Chrétiens dans la Cité pour seulement 2 € par numéro affranchissement compris. C’est peu au regard de ce que cet outil d’information sans équivalent va vous apporter ! Nos fidèles lecteurs vous diraient exactement la même chose.
 

Des témoignages

Lecteur fidèle, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, nous écrit : "Chrétiens dans la Cité apporte des informations utiles, souvent peu relayées par les médias français, concernant la vie de l'Église dans la cité, en particulier en ce qui concerne la dimension éthique et sociale. Pour sortir des "prêt-à-penser", des poncifs et des préjugés, il est nécessaire de disposer de telles informations... Lecteur assidu de Chrétiens dans la Cité, je vous encourage à le faire connaître et je vous prie de croire à mon soutien et à mon souhait, pour qu'il soit promu et connu."

Nos abonnés écrivent

"Abonné depuis le premier numéro, je lis toujours votre lettre avec profit. Elle est un élément fondamental d'information pour un responsable d'information ou un animateur d'association."(R. H., 59)

"J'apprécie surtout votre ton positif : sans cacher les difficultés auxquelles sont confrontés les catholiques, vous montrez qu'ils sont capables d'agir et de réagir." (C. S., 92)

"Je suis très intéressé par les associations que vous présentez. Vous êtes bien les seuls à couvrir tout l'éventail des mouvements existants, qui souvent s'ignorent. " (J.-F. B., 13)

"Père de famille nombreuse et cadre d'entreprise, j'ai peu de temps libre pour la lecture. En 10 minutes, je sais l'essentiel." (F R., 69)

Chrétiens dans la Cité : Evangélisons la société !
Chrétiens dans la Cité : Evangélisons la société !
Chrétiens dans la Cité : Evangélisons la société !
Chrétiens dans la Cité : Evangélisons la société !
Partager cet article
Repost0

Mgr Bruno Valentin de Versailles à Carcassonne

Publié le

C'est décidément le mois des nominations épiscopales. Mgr Bruno Valentin, 50 ans, évêque auxiliaire du diocèse de Versailles, a été nommé évêque coadjuteur du diocèse de Carcassonne et Narbonne, où il succédera à Mgr Alain Planet, 73 ans. Après une maîtrise de gestion, il a rejoint le Séminaire français de Rome et été ordonné prêtre en 2000 pour le diocèse de Versailles où il a exercé différents ministères paroissiaux avant d'être nommé vicaire épiscopal puis, en 2018, évêque auxiliaire. Il en a également été l'administrateur diocésain de décembre 2020 à avril 2021.

Partager cet article
Repost0

Mgr Norbert Turini de Perpignan à Montpellier

Publié le

Mgr Norbert Turini, évêque de Perpignan-Elne, 68 ans (en août), a été nommé archevêque de Montpellier, à la suite de la démission de Mgr Pierre-Marie Carré, pour raison d’âge (75 ans). Ordonné en 1982 pour le diocèse de Nice, où il s'est particulièrement consacré à la pastorale des jeunes avant de devenir vicaire général, il a été ensuite évêque de Cahors (2004-2014) puis à partir de 2014 de Perpignan-Elne.

 

Partager cet article
Repost0

Monseigneur Luc Meyer évêque de Rodez

Publié le

Le Père Luc Meyer, 53 ans, a été nommé évêque de Rodez, à la suite du transfert de Monseigneur François Fonlupt au siège d’Avignon. Après des études de lettres classiques et d'histoire, il a d'abord enseigné avant de se tourner vers la théologie pour devenir prêtre en 2000 pour le diocèse de Laval. Il y a exercé différents ministères et enseigné au Séminaire Saint-Jean de Nantes dont il est devenu le supérieur. Depuis 2016, il était vicaire général du diocèse de Laval et administrateur de la paroisse Saint-Matthieu-sur-Mayenne.
 

Partager cet article
Repost0

Mgr Christian Delarbre archevêque d’Aix-en-Provence et Arles

Publié le

Prêtre de l’archidiocèse d’Auch et recteur de l’Institut catholique de Toulouse, le Père Christian Delarbre, 58 ans, a été nommé archevêque d’Aix-en-Provence et Arles, à la suite de la démission de Mgr Christophe Dufour, pour raison d’âge. Après des études d'ingénieur à l'École Centrale de Lyon et de théologie au Séminaire de Toulouse puis à l'Institut catholique de Paris où il a obtenu un doctorat en théologie (thèse sur L’Église à taille urbaine), il a été ordonné prêtre en 1996 et exercé son ministère en paroisse comme vicaire, curé, puis vicaire général et comme enseignant à l’Institut Catholique de Toulouse dont il est devenu le recteur en 2018.

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>