Front pour le dimanche

Publié le

Une alliance originale vient d'être conclue entre l'Église et des syndicats européens pour s'opposer au travail dominical. L’Alliance européenne pour le repos dominical a vu le jour le 20 juin à Bruxelles, lors d’une conférence co-organisée par la Comece (Conférence des épiscopats de la Communauté européenne). La raison de cette mobilisation ? La révision de la directive européenne sur le temps de travail, en chantier depuis 2003, avec les risques liés aux manoeuvres des groupes de pression (en particulier ceux de la grande distribution). L'Alliance accueille toutes les organisations concernées (associations religieuses, familiales, sportives, etc.), les réseaux de défense du repos dominical, les syndicats, voire des entreprises. Au centre de cette convergence : « sauvegarder le dimanche, en principe, comme le jour de repos hebdomadaire commun dans l'Union européenne. » Parmi les membres et soutiens, outre la Comece, signalons la Cftc, Fo, la Confédération européenne des syndicats, le Collectif des Amis du dimanche, la Fondation de Service politique, la Fafce (Associations familiales catholiques), les jésuites de l'Ocipe, Solidarnosc, l'Eglise évangélique allemande...

www.europeansundayalliance.eu

Commenter cet article