Les associations s'inquiètent de la chute des dons

Publié le

La transformation de l’impôt sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI) a fait passer le nombre de contribuables assujettis de 350 000 à 150 000. S’élevant à 273 millions d’euros en 2017, les dons aux fondations reconnues d’utilité publique qui permettaient d’échapper à l’ISF (pour 75  % des sommes versées) ont fortement baissé cette année : -66 % pour la Fondation Habitat et Humanisme, -60 % pour le Secours catholique, -70 % pour les Apprentis d’Auteuil, -25 % pour le Collège des Bernardins, -50 % pour la Fondation de France…

Les associations s’attendaient à une diminution de moindre ampleur. Le phénomène risque d’être aggravé par le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. L’enjeu est considérable : le volume des dons déduits de l'IRPP atteint 2,6 milliards d’euros !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article