Le pari chrétien

Publié le

Les débats n'ont pas manqué en 2017 sur le rapport des catholiques au politique. Il y a tout juste un an, le journaliste Laurent Dandrieu s'en prenait à l'attitude des papes depuis Pie XII sur la question des migrants. L'avocat Erwan Le Morhedec dénonçait quant à lui la « tentation identitaire » de certains catholiques. Les présidentielles ont avivé aussi les querelles, en particulier sur le vote au second tour : Marine ou Macron ?

François Huguenin, auteur de livres de référence sur l'histoire des idées (L'Action française, Résister au libéralisme...), est consterné par ces divisions et tente de reprendre le problème à son fondement. Il commence par rappeler que l'homme est un animal tant politique que spirituel, et que l'on ne doit ni confondre, ni ignorer ces deux dimensions. Il s'efforce ensuite d'appliquer cette grille, en montrant que suivre l’Évangile est une ardente obligation, et que par exemple, tout étant lié (comme dit le pape François), « un chrétien ne peut pas, par principe, refuser l'accueil de l'étranger » (même si cela n'interdit pas une sage régulation).

Reste à savoir quelle est la place du chrétien dans un monde qui ne l'est pas. François Huguenin propose des éléments de réponse qui, à défaut d'être toujours convaincants, méritent d'être discutés et approfondis. 

François Huguenin

Le pari chrétien

Tallandier, 224 p., 16,90 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article