Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Intoxications, manipulations des médias - Numéro 379

Publié le

Au sommaire de Chrétiens dans la Cité n°379 :

ANALYSE : Les fausses nouvelles se multiplient, y compris dans les grands médias qui pourtant prétendent les combattre. De Xavier Dupont de Ligonnès au comptage de la manif anti-PMA.

INFOS : L'Eglise à la rencontre des chercheurs - Les nouveaux écolos chrétiens - Piété populaire et sanctuaires - Homosexualité : interdiction d'en sortir ? - Monastères et périphéries - Les Hérault de l'Evangile sous tutelle - Travail et chômage - Le Parcours Oasis - Mission réussie

LES HOMMES : Cyril Chabanier - Luigi Ventura - Oilivier Giroud - Gautier Capuçon

LECTURES : La longue marche des catholiques de Chine, de Yves Chiron

INITIATIVES : Les Pèlerins de l'Eau vive

AGENDA

Pour s'abonner, cliquer sur ce lien

 

Partager cet article
Repost0

Une infox du journal La Croix

Publié le

Dans son édition du 2 octobre, La Croix citait comme la phrase du jour un propos de Mgr Michel Aupetit :

"Je n'irai pas manifester le 6 octobre." Un désaveu des manifestants catholiques ? Mais l'archevêque de Paris  n'a pas apprécié et fait publier dans le quotidien comme un droit de réponse le lendemain, très discrètement, au bas de la page 20,  intitulé Précision ;

« Le titre de la brève publiée dans le numéro du 2 octobre de La Croix ne rend pas compte du sens de la réponse de Mgr Aupetit à propos de la manifestation de dimanche prochain », indique le diocèse de Paris dans un message envoyé à La Croix. « Ce titre pourrait être interprété comme un désaveu envers ceux qui choisissent de participer à la manifestation. Il n’en est rien. Mgr Aupetit appelle chacun à une prise de conscience et à la nécessité d’une réaction personnelle, y compris la décision possible de manifester », poursuit le diocèse.

Partager cet article
Repost0

6 octobre 13h Place Edmond Rostand

Publié le

La manifestation unitaire « Marchons Enfants ! » du dimanche 6 octobre partira à 13h de la place Edmond Rostand (près du Sénat).

Voici le communiqué des organisateurs :

« Les préparatifs de la marche unitaire avancent à grand pas. Les associations organisatrices de l'événement appellent les Français à se rassembler à partir de 13h place Edmond Rostand, c'est-à-dire à quelques mètres du Sénat. Il s'agit de rappeler que le projet de loi bioéthique n'en est qu'au tout début d'un très long processus, le gouvernement prévoyant le vote définitif du projet de loi pour l'été 2020. Tout est encore possible. Les manifestants, inquiets des conséquences de ce qui n'est encore qu'un projet de loi, sauront faire entendre leur voix devant le Sénat où le texte devrait être discuté en 1ère lecture en séance publique en janvier prochain.

Ainsi, tous les Français, au-delà de leurs différences, sont invités à se rassembler pour manifester leurs inquiétudes sur un projet de loi qui n'est rien d'autre qu'un projet de société qui s'imposerait à tous. La PMA sans père, l'autoconservation des ovocytes, la régularisation facilitée de la GPA... autant de sujets qui inquiètent profondément les Français. La grossesse n'est pas un commerce et le développement d'un marché lucratif de la procréation est indigne du « pays des Droits de l'homme". Pour construire ensemble la société que nous laisserons à nos enfants et petits-enfants, il faut avoir le courage de dire non à tout ce qui entraînerait la marchandisation de l'humain. »

Partager cet article
Repost0

Les Poissons Roses manifesteront le 6 octobre

Publié le

Communiqué :

Lors de leur bureau du 18 septembre, les Poissons Roses ont décidé, au nom de la « vraie gauche » humaniste, de rejoindre le collectif d’associations qui organise la manifestation anti-PMA le 6 octobre prochain.

Plateforme de réflexion de chrétiens, à gauche, les Poissons Roses réaffirment la primauté de la Personne humaine reliée. Ils se reconnaissent dans l’encyclique Laudato Si du pape François pour qui « tout est lié » : l’économique, le social, l’écologie et l’éthique. Ils ont exprimé leur conviction dans leur manifeste A CONTRE COURANT paru en 2016.
Sur la question de la PMA, les POISSONS ROSES rappellent leur position à gauche qui s’est traduite par :

  • La publication en juin 2018 de leur rapport sur LA FAMILLE DURABLE, AU-DELÀ DES FASCINATIONS BIOTECHNIQUES
  • L’Appel national qu’ils ont lancé en juillet 2019, via l’Etablissement français des semences de ministres et parlementaires (www.efsmp.fr), pour inviter ministres et parlementaires hommes à faire preuve de RESPONSABILITÉ et d’EXEMPLARITÉ en faisant un don de gamètes

Tout en entendant le désir d’enfant des femmes seules ou en couple, ils mettent en avant la Convention internationale des Droits de l’enfant, applicable en droit français, dont l’article 3 précise « l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale ». Ils demandent :

  • La tenue d’Etats généraux de la famille durable, car la gauche n’est pas aveugle devant les difficultés de millions de nos concitoyens face à l’évolution de la famille,
  • L’introduction dans la prochaine réforme constitutionnelle d’une modification disposant que les lois sociétales nécessitent une majorité des 2/3, car la gauche sait bien qu’on ne change pas la société par décret,
  • Ils attirent l’attention du législateur sur l’évolution radicale du rôle de la loi, qui doit rester Républicaine et Universelle et non pas satisfaire le désir de minorités,
  • Ils soulignent l’importance de l’ALTÉRITÉ comme fondement de la vie humaine,
  • Ecologistes, ils refusent toute manipulation biologique du Vivant,
  • Ils mettent en garde contre l’interprétation de la notion d’égalité qui conduira inéluctablement à l’autorisation de la location d’utérus (dite GPA), laquelle débouchera sur un nouvel esclavage.
  • Ils regrettent l’évolution ainsi engagée du rôle de la médecine et la prise en charge financière de la PMA par la collectivité, en rupture avec les fondements du Conseil National de Résistance.

 
Les POISSONS ROSES soulignent la responsabilité morale de MM. Macron, Philippe, Touraine et de Mme Buzyn dans le renversement de l’ordre symbolique introduit par cette loi qui subordonne la maternité au seul désir humain. La DÉMESURE de ce projet aggrave la dérive technicienne de notre civilisation mondialisée, alors que cette même civilisation se fracasse contre l’impasse financière et écologique.
 

Rendez-vous le 6 octobre à 12 heures 30 place de la Sorbonne

 

Partager cet article
Repost0

Quand tout va mal, nous sommes entourés de héros

Publié le

Dans son dernier numéro, Chrétiens dans la Cité publie une fiche de présentation d'Habitat et Humanisme. D'abord créé pour développer des "logements très sociaux", ce mouvement gère aussi des EHPAD, et son président-fondateur, le Père Bernard Devert, rapporte la soirée qu'il a dernièrement passée dans un de ces établissements : 

"Je voudrais vous partager, non sans émotion, deux moments vécus ces jours-ci. Notre Mouvement gère 47 établissements médico-sociaux, ces fameux EHPAD trop souvent sous le feu de la critique, alors qu’ils se révèlent des lieux où la vie est prise en compte avec une délicatesse qui mériterait d’être mieux reconnue.

Ainsi, un de ces derniers soirs à 21 h 30, je suis appelé comme prêtre pour me rendre au chevet d’une résidente confrontée à l’angoisse.

Dans le hall d’entrée de la maison, deux aides-soignantes sont manifestement inquiètes. Je m’approche et m’enquiers de leur difficulté : un de leur patient, âgé de 94 ans, a « fugué ».

 Elles me précisent avoir naturellement informé la gendarmerie mais, à cette heure très tardive, le patient n’a toujours pas été retrouvé. Il est hors de question pour elles de quitter leur service.

Vous avez des enfants – dis-je à l’une des plus jeunes. Oui, mais j’ai trouvé des voisins qui acceptent de les accueillir.

Je propose, après mon intervention auprès de la personne malade, de les accompagner pour procéder à la recherche de l’homme perdu. Elles déclinent la proposition. C’est notre travail, m’assurant qu’elles m’appelleront si leur recherche est vaine.

A 23 h 30 environ, elles me joignent pour me dire que l’homme est retrouvé sain et sauf.

Tout un engagement qui en dit long sur le « prendre soin » de nos frères fragilisés. Vous connaissez la rémunération des aides-soignants ! Dans le silence, ces soignantes se sont mobilisées. La vie, lorsqu’elle est en péril, suscite alors le meilleur qui, toujours, s’exprime par des actes de grande générosité.

Ce dimanche, une jeune femme, renversée par un chauffard est dans le coma. Je me rends au service de réanimation. L’infirmière lui parle comme si elle était présente, lui expliquant tous ses gestes avec une infinie douceur qui force le respect.

Que de grandeurs d’humanité et d’espaces infinis se dévoilent derrière des murs abritant des vies en grande souffrance.

Je sors de l’hôpital profondément touché par des êtres habités par une conscience du service qui fait du bien à l’âme.  Tant qu’il y aura des veilleurs si libérés d’eux-mêmes, notre société dispose de bien des raisons d’espérer. Les barbares sont hors-jeu.

Bernard Devert

Septembre 2019

Partager cet article
Repost0

Bioéthique : le débat impossible

Publié le

Au sommaire du n°378 de Chrétiens dans la Cité :

ANALYSE : Pourquoi le débat sur la réforme des lois de bioéthique est impossible

INFOS : Le colloque Catholiques en action - 113 écoles indépendantes - Un fonds éthique pour tous - Les évangéliques auprès des politiques - L'Ircom s'implante à Lyon - La Procure centenaire - le Congrès Mission - Le Jubilé du Sacré-Coeur...

LES HOMMES : Mgr Olivier Ribadeau-Dumas - Dorothy Day - Anne Coffinier

LECTURE : Florian Michel, Etienne Gilson

INITIATIVES : Habitat et Humanisme

Découvrez Chrétiens dans la Cité pour seulement 1 euro !

Partager cet article
Repost0

Anne Coffinier quitte la Fondation pour l'école

Publié le

Anne Coffinier, la brillante fondatrice de la Fondation pour l'école vient de la quitter, comme elle l'explique dans cet entretien. Elle travaille sur la refondation d'une œuvre pour les écoles indépendantes.

113 écoles indépendantes ont ouvert leurs portes cette année. 60% d’entre elles sont des écoles du premier degré, 40% des collèges ou des lycées. La France compte désormais 1530 établissements indépendants. Près de 30% des écoles ouvertes en 2019 l’ont été dans des communes rurales de moins de 2000 habitants ; au total, près de 45% d’entre elles sont implantées dans zones de moins de 10 000 habitants. Le mélange de pédagogie dite « classique » ou

« explicite » reste majoritaire, mais le poids de la pédagogie Montessori augmente chaque année. Reflet de la société civile, les écoles indépendantes sont majoritairement aconfessionnelles : 87% des écoles ouvertes en 2019 sont sans confession déclarée, et elles sont 70% sur l’ensemble du secteur. Avec plus de 300 projets d’ouvertures d’écoles dans les deux ans actuellement recensés par la Fondation pour l'école, le secteur des établissements indépendantes dispose d’une importante réserve de croissance. Toutefois, les porteurs de projets doivent faire face à des difficultés structurelles bien identifiées : trouver des locaux et des financements.

Partager cet article
Repost0

Le 6 octobre et après ? Et autres informations

Publié le

Le 377e numéro de la lettre d'informations Chrétiens dans la Cité vient de paraître, avec au sommaire :

ANALYSE : Face aux lourdes transgressions du projet de loi bioéthique, comment les chrétiens se mobilisent-ils?

INFOS : Les Scouts et Guides de France gay friendly ? - La Bible interdite à l'école - Etat des lieux du catholicisme en France - 108 millions pour l'Eglise en détresse - Sur le vagabond de la charité (Raoul Follereau) - Patronages et périphéries - Le Puy-du-Fou soutient la restauration de Notre-Dame - Dérives sectaires dans l'Eglise - Université pour tous

LES HOMMES : Mgr Jean-Marc Aveline - Daniel Guiraud - Vincent Destival

LECTURE : L'Eglise en procès, sous la direction de Jean Sévillia

INITIATIVES : Décryptage du projet de loi bioéthique

Pour découvrir Chrétiens dans la Cité, abonnez-vous pour seulement 1 euro pour trois mois en cliquant sur ce lien. (Offre sans engagement)

Partager cet article
Repost0

Offre découverte : 1 euro pour trois mois

Publié le

Afin de découvrir Chrétiens dans la Cité, abonnez-vous pour seulement 1 € et vous recevrez notre lettre d'information pendant trois mois (offre sans engagement).

Il vous suffit de cliquer sur ce lien (qui renvoie sur la boutique de notre revue soeur Transmettre) :

https://www.transmettre.fr/produit/abonnement-decouverte-chretiens-dans-la-cite/

Partager cet article
Repost0