Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travail dominical : triste bilan

Publié le

 

Après une année d’application de la loi sur le travail du dimanche, la Cftc a tiré un premier bilan de sa mise en œuvre et des conséquences pour notre société . La centrale d'origine chrétienne constate d'abord que l'absence de généralisation massive des ouvertures dominicales montre l’attachement des Français au dimanche. Elle regrette ensuite l'instauration d'une discrimination entre salariés, puisqu'à compétence, diplôme, ancienneté équivalents, deux salariés de la même entreprise pourront être payés du simple au double et travailler sur la base du volontariat ou non. La discrimination frappe aussi les enseignes respectueuses des lois de la République par rapport à celles qui ouvraient illégalement le dimanche et ont obtenu une dérogation au repos dominical. La Cftc dénonce aussi les promesses non tenues, notamment le paiement double et le volontariat - à l’exception marginale des PUCE. Enfin, aucune étude n'a été réalisée concernant les effets sur l’emploi, la vie de famille (notamment le problème des gardes d'enfants) et le commerce de proximité.

Partager cet article

Repost0

Insécurité sociale

Publié le

 

Après l’annonce du remboursement à 65% de la pilule du lendemain EllaOne des laboratoires HRA-Pharma, les mouvements pro-vie dénoncent cette nouvelle avancée de la culture de mort. L’Alliance pour les Droits de la Vie rappelle que les effets de la molécule utilisée ne sont pas clairement connus : l’acétate d’ulipristal ne fait-elle que retarder l’ovulation, ou bien a-t-elle un effet antinidatoire, c’est-à-dire provoque-t-elle la destruction de l’embryon déjà conçu ? Saisie par l'ADV, l'Agence française de sécurité sanitaires des produits de santé a répondu que « l’effet de cette molécule sur l’endomètre n’est pas élucidé. » L’ADV s’indigne doublement : « Les femmes qui prennent EllaOne ne savent pas si elles vivent ou non un avortement précoce. Et malgré cette incertitude, et les doutes qu’elle peut faire naitre chez les femmes, la Sécurité sociale décide de rembourser cette pilule. » De son côté, Laissez-les-vivre dénonce ce nouvel afflux d'argent pour « l'industrie de la mort » alors que la branche maladie de Sécu, qui pourrait connaître un déficit de 15 milliards d'euros cette année, restreint ses prestations : « Augmentation du forfait hospitalier de 16 à 18 euros, déremboursement total ou partiel de certains médicaments, taxation de 3,5% des mutuelles frais de santé, baisses de prix des médicaments remboursés, mode de calcul moins favorable pour les assurés des indemnités journalières d'arrêts de travail, baisse des tarifs chirurgicaux de la cataracte ne représentent que 600 millions d'économies, soit 2% du déficit maladie. Mais pour la pilule dite du surlendemain EllaOne : aucun problème ! » L'association ajoute : « Notons que des millions de français, et notamment d'enfants ne disposent pas de ressources suffisantes pour changer leurs verres correcteurs, ni se faire soigner les dents, tellement les remboursements « sécu » sont ridicules et que même les meilleures « mutuelles » sont loin de couvrir les frais réels d'optique et de chirurgie dentaire. »

Partager cet article

Repost0

Parcours Alpha : la semaine des dîners

Publié le

 

Au cours de la semaine du 20 septembre, 600 dîners sont organisés dans les paroisses de France pour lancer des nouvelles séries de dix soirées des Parcours Alpha. Chaque année, en France, les Parcours Alpha touchent 20 000 invités et mobilisent 7000 animateurs bénévoles. Dans le monde, on estime à plusde 14 millions le nombre de participants depuis 1992. Les Parcours Alpha sont des lieux d'échange sur les questions essentielles de la vie dans un cadre convivial. Ouverts à tous, ils permettent de découvrir ou redécouvrir la foi chrétienne. Outre le Parcours Alpha Original (« 10 repas pour parler de Dieu »), ils se déclinent sous plusieurs formules : Jeunes (14-18 ans), Campus (étudiants), Duo (fiancés), Couples, Pro (sur des lieux professionnels à l'heure du déjeuner).

Renseignements : 01 82 28 75 80 ou www.parcoursalpha.fr

Partager cet article

Repost0

Retraite des anciens prêtres : mise au point

Publié le

 

La Conférence des évêques de France (Cef) et la Conférence des Religieux et Religieuses de France (Corref) ont publié une mise au point pour réfuter les récriminations de certains anciens prêtres ou anciens religieux. Elles rappellent que la retraite légale des prêtres ou religieux âgés, qu'ils soient ou non restés dans l'Église, est faible car ils ont choisi un mode de vie modeste et parce qu'ils ne sont entrés dans la Sécurité Sociale qu'en 1979. Ceux qui ont quitté l'Église bénéficient de minima sociaux spécifiques (880 € par mois) payés par le Fonds social de la Caisse de Sécurité sociale des Cultes, soit un niveau sensiblement supérieur au minimum vieillesse, quel que soit le temps qu'ils ont passé dans l'Église. Enfin, la Cef et la Corref précisent qu'elles dépensent plus de 2 millions d'euros par an au seul nom de la solidarité envers les anciens prêtres, religieux et ce, sans obligation légale.

Partager cet article

Repost0

L'Eglise s'intéresse au service civique

Publié le

 

L'Église travaille sur l'application de la loi du 25 février 2010 proposant un service civique volontaire aux jeunes entre 16 et 25 ans pour accomplir une mission d'intérêt général en France ou à l'étranger. 10 000 jeunes pourraient y participer cette année et 75 000 d'ici 2014. Plusieurs types de structures accueilleront les volontaires : organismes publics (collectivités locales, un établissement public ou une administration de l'État), fondations et organisations non gouvernementales à but non lucratif, associations. Des associations catholiques pratiquent déjà le volontariat civil : L'Arche, la Délégation catholique pour la coopération, le Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (Mrjc). D'autres peuvent être intéressées par le nouveau dispositif. Une journée d'étude a déjà été organisée à l'initiative, au sein de Conférence des évêques de France, du Service national pour l'évangélisation des jeunes, scolaires et étudiants.

 

Partager cet article

Repost0

Au-delà de la raison séculière

Publié le

 

Paru il y a vingt ans, ce livre marqua un tournant dans la théologie et la pensée politique. Il est à l'origine du mouvement Radical Orthodoxy qui n'en finit pas de susciter réflexions et controverses. La parution de sa traduction française est à son tour un événement. John Milbank, né en 1952, théologien anglo-catholique britannique, propose une « déconstruc tion sceptique de la théorie smilbank042-copie-1.jpgociale moderne séculière à partir d'une perspective qui est en désaccord avec elle, en l'occurrence, le christian isme ».

Il mène ainsi une analyse en profondeur des fondateurs de la « science politique » comme de l'économie, jette un nouveau regard sur la sociologie (en montrant ses prémisses inattendues dans la pensée contre-révolutionnaire), tente un bilan subtil de la dialectique (Hegel et Marx) et de la théologie de la libération qui s'en inspire, avant de se confronter au nihilisme (de Nietzsche à ses disciples français contemporains). Avec pour points d'appui saint Augustin, Blondel et MacIntyre. Un livre à la fois essentiel, ardu et passionnant qui revisite à frais nouveaux les fondements de la modernité. 

 

John Milbank

Théologie et théorie sociale

Au-delà de la raison séculière

Ad Solem- Cerf, 730 p., 75 €

Partager cet article

Repost0

Small is toujours beautiful

Publié le

 Dans le cadre de son émission mensuelle sur Lumière de l'Espérance

(la radio du dimanche de Radio Courtoisie),

dimanche  19 septembre à 12h (rediffusion à 16h et minuit)

Denis Sureau s'entretiendra avec Philippe Maxence

sur la sortie de l'édition française du livre de Joseph Pearce :

Small is toujours beautiful

(Editions de L'Homme Nouveau)

 

Fréquences FM de Radio Courtoisie en Mhz :

Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5

| Cherbourg, 87,8 |Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.


Radio Courtoisie par satellite :

Sur le bouquet satellites CanalSat, si vous êtes abonné, pressez le bouton RADIO de votre télécommande et choisissez "Radio Courtoisie" dans la liste de radios proposées.

Sur l'internet :  www.radiocourtoisie.net

Partager cet article

Repost0

La vie, la mort et la miséricorde

Publié le

Dans le cadre de son émission mensuelle sur Lumière de l'Espérance

(la radio du dimanche de Radio Courtoisie),

dimanche  25 juillet à 12h (rediffusion à 16h et minuit)

Denis Sureau reçoit Tugdual Derville et Ségolène du Closel, respectivement délégué général et responsable de la communication de l'Alliance pour les droits de la Vie.

Thème de l'émission : Comment défendre la vie et appréhender la mort dans la miséricorde.

 

Fréquences FM de Radio Courtoisie en Mhz :

Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.


Radio Courtoisie par satellite :

Sur le bouquet satellites CanalSat, si vous êtes abonné, pressez le bouton RADIO de votre télécommande et choisissez "Radio Courtoisie" dans la liste de radios proposées.

Sur l'internet :  www.radiocourtoisie.net

 

Partager cet article

Repost0

Ordinations : au plus bas

Publié le

Cette année, c'est au total 83 prêtres diocésains qui vont être ordonnés dans 43 diocèses de France métropolitaine (et 90 diacres dans 45 diocèses). C'est le plus bas niveau historique. On est loin des 825 ordinations de 1956, tombées à 99 en 1977, un chiffre resté relativement stable ensuite - 98 (2005), 94 (2006), 101 (2007), 98 (2008) - avant de fléchir à nouveau avec 89 nouveaux prêtres en 2009. Cette tendance ne se redressera pas dans les prochaines années dans la mesure où le nombre de séminaristes accuse également une baisse : ils étaient 4536 en 1966 et 784 en 2005, ils sont 756 aujourd'hui et même moins - environ 680 - si l'on retire les religieux qui suivent une formation dans les séminaires diocésains. Même le diocèse de Paris, qui avait connu une embellie à l'époque du cardinal Lustiger, est en fort repli, avec une cinquantaine de séminaristes au lieu d'une centaine. Le nombre de prêtres diocésains est d'environ 15 000 mais seulement 9000 d'entre eux sont en activité. Dans dix ans, dans un certain nombre de diocèses à dominante rurale, ils ne seront plus qu'une dizaine en exercice.

Partager cet article

Repost0