Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La lèpre toujours d'actualité

Publié le

Lancée en 1954 par le journaliste et écrivain Raoul Follereau (1903-1977), la Journée mondiale des lépreux (23-25 janvier) est l’occasion de faire le point sur une maladie qui, bien qu’éradiquée en France, touche encore un homme toutes les deux minutes dans le monde. Environ 216 000 nouveaux cas sont recensés annuellement (dont 72 % en Asie du Sud-Est) mais ce chiffre très approximatif ne correspond probablement qu’à la moitié de la réalité. La situation sanitaire désastreuse de certains pays ne permet plus d’enrayer le développement de la maladie. Parmi les acteurs en première ligne contre ce fléau, la Fondation Raoul Follereau, organisme caritatif privé, reconnue d’utilité publique, poursuit activement son combat. La collecte des troncs Follereau par 10 000 quêteurs bénévoles aidera la Fondation à atteindre ses trois objectifs prioritaires de l’année 2015 : arrêter la transmission par un dépistage actif autour des malades les plus contagieux ; prévenir les invalidités, par la formation des infirmiers, pour une prise en charge adaptée des malades et leur réadaptation physique ; et continuer à abattre les barrières de l’exclusion, par la réinsertion sociale des malades guéris. Elle soutient plus de 350 projets et programmes dans une trentaine de pays.

Partager cet article

Repost 0

Un fonds d'investissement catholique

Publié le

La banque privée Oddo a lancé un fonds d’investissement au service de l’Église. « Oddo Partage » combine le principe de partage du revenu et un investissement rigoureusement conforme aux principes éthiques recommandés par le Conseil pour les affaires économiques et sociales de la Conférence des Évêques de France. Il a pour objectif de soutenir financièrement des institutions, missions et associations dans la sphère catholique via un mécanisme de dons : une partie des revenus du fonds de placement (jusqu’à 1 % de l’actif net) et 25 % des frais de gestion du fonds sont reversés au fonds de dotation « Des pierres et des hommes ». Un Comité d’orientation éthique composé de dirigeants chrétiens et de théologiens veille sur la qualité éthique des investissements et reversements. L’encours est encore limité (environ sept millions d’euros) mais sa progression est rapide.

Partager cet article

Repost 0

Chrétiens dans la Cité n°308 est paru

Publié le

Chrétiens dans la Cité n°308 est paru (il a été bouclé juste avant les attentats):

ANALYSE : Quinze maladies spirituelles

AGENDA

LES HOMMES : Mgr Jean-Marc Eychenne - Jean-Marc Liduena - Emmanuel Belluteau - Mgr Dominique Mamberti

INFOS : La lèptre toujours d'actualité : la Fondation Raoul Follereau - 30 000 jeunes chrétiens à Prague - Le Défenseur des Droits tacle l'Etat policier - Les nouveaux bénévoles - Le bar de Sodome devient pub de la miséricorde - Investissement catholique

BREVES : Le Puy qui forme - Questionnaire pour tous - Finance responsable - Ecologie papale - Mise en garde contre l'Unicef

LECTURES : La pols parallèle, de Vaclav Benda

INITIATIVES : Alpha France

Partager cet article

Repost 0

Retrouver l'esprit de famille

Publié le

Dimanche 4 janvier, à 12h (rediffusion à 16h et minuit puis sur www.radiocourtoisie.fr), sur Lumière de l'Espérance, Denis Sureau recoit Caroline Gourlet à l'occasion de la sortie de son nouveau livre : Esprit de famille (Transmettre, 14 €).

Comment mieux vivre en famille ? En développant des qualités – autrement appelées vertus – partagées par les parents et les enfants. Forte de son expérience de mère de famille et de pédagogue, Caroline Gourlet propose des conseils simples sans être simplistes, illustrés d'exemples très concrets tirés de la vie de tous les jours.
Mère de famille, catéchiste et directrice d'école, Caroline Gourlet est l'auteur d'albums d'éveil à la foi édités par Transmettre : Premiers pas dans la Foi, Ma visite à l'église, Ma visite au pays de Jésus.

Retrouver l'esprit de famille

Partager cet article

Repost 0

Sainte et belle année 2015

Publié le

Chrétiens dans la Cité vous souhaite une belle et sainte année 2015, riche de grâces et de joies partagées, dans l'espérance qui nous fait vivre :

"Nous devons nous consacrer à la construction de formes locales de communauté où la civilité et la vie intellectuelle et morale pourront être soutenues à travers les ténèbres qui nous entourent déjà. Si la tradition des vertus a pu survivre aux horreurs des ténèbres passées, tout espoir n'est pas perdu. Cette fois, pourtant, les barbares ne nous menacent pas aux frontières; ils nous gouvernent déjà depuis quelque temps. C'est notre inconscience de ce fait qui explique en partie notre situation. Nous n'attendons pas Godot, mais un nouveau (et sans doute fort différent) saint Benoît." (Alasdair MacIntyre, Après la vertu, conclusion)

Sainte et belle année 2015

Partager cet article

Repost 0

15 maladies spirituelles

Publié le

Trois jours avant Noël, dans son discours à la Curie, le Pape François a dressé un catalogue de quinze « maladies » – autant de péchés – affectant les membres de l'administration vaticane. Le propos a été rude, mais les prédicateurs des siècles passés ne ménageaient pas toujours leurs ouailles. Benoît XVI avait lui-même appelé à une réforme morale et spirituelle permanente de l’Église – avant d'être lui-même victime de machinations de certains de ses collaborateurs romains, dont le comportement scandaleux fut l'une des raisons de sa renonciation. (Un exemple parmi d'autres : l'existence d'une coterie homosexuelle au Vatican II était connue des vaticanistes – nous pourrions citer des noms – avant même que le Pape François ne confirme sa réalité.) Voici en résumé les « maladies curiales » évoquées par le Pape :

1. – Se croire immortel, à l'abri, et indispensable, : erreur qui dérive de la pathologie du pouvoir, au lieu de n'être qu'un serviteur.
2. – La suractivité, le marthalisme, l'erreur de Marthe qui en oublie de s'asseoir aux pieds du Christ ou de ressourcer spirituellement.
3. – La pétrification mentale et spirituelle, qui conduit à perdre sa sensibilité, les sentiments d'humilité et de don de soi.
4. – La planification excessive et le fonctionnarisme, qui croient domestiquer l'action de l'Esprit Saint.
5. – La mauvaise coordination, quand fait défaut l'esprit de communion et d'équipe.
6. – L'Alzheimer spirituel, ou l'oubli de la fraîcheur du premier appel et vient de la dépendance de ses vues souvent imaginaires.
7. – La rivalité et la vanité, quand l'apparence et les honneurs deviennent l'objectif premier de ma vie.
8. – La schizophrénie existentielle ou fuite dans une double vie, fruit de l'hypocrisie du médiocre, pour masquer son insatisfaction.
9. – Le bavardage, le murmure et le commérage, maladie des lâchent qui nuisent par derrière à la réputation des personnes.
10. – La divinisation des chefs ou courtisanerie, envers les supérieurs ou bien la séduction, envers les inférieurs.
11. – L'indifférence aux autres, qui peut aller jusqu'à la jalousie.
12. – Le visage funèbre des personnes grincheuses et revêches, dont la sévérité théâtrale est le symptôme de manque de confiance de soi.
13 – L'acccumulation de biens matériels, pour se sentir en sécurité, pour combler un vide existentiel.
14 – La maladie des cercles fermés, où l'appartenance au groupe devient plus forte que celle au Corps.
15.- Le profit mondain, quand l'apôtre transforme son service en pouvoir et celui-ci en marchandise pour obtenir d'autres pouvoirs.

Partager cet article

Repost 0

Très saint et joyeux Noël

Publié le

Un enfant nous est né, un Fils nous a été donné...Son nom est : Prince de la Paix (Is 9,5). Noël est un mystère où les paradoxes du christianisme, comme dirait Chesterton, sont portés à l'excès. Le Tout-puissant se fait tout-petit, les anges laissent exploser leur joie, chantent la Gloire de Dieu, et pourtant bientôt les enfants innocents tombent sous le glaive de la soldatesque du cruel Hérode tandis que la Sainte Famille prend le douloureux chemin de l'exil.

Telle est aussi notre condition, nous chrétiens de l’Église militante, en exil permanent, immigrés résidents. Une Église qui ne serait pas en détresse devrait s'inquiéter de ne point l'être. A chacun sa persécution. Nos frères chrétiens d'Orient sont attaqués dans leur vie physique. Nous, chrétiens d'Occident, sommes agressés, accusés, vilipendés et moqués. Un grand vent de « cathophobie » souffle sur notre vieux pays apostat qui s'en prend à la crèche.

Il y a un siècle, les ancêtres de nos gouvernants actuels réquisitionnaient les couvents, expulsant les congrégations religieuses. A Dijon, le Carmel est sur le qui-vive. La Mère supérieure se prépare à l'exode : elle se rend en Suisse puis en Belgique pour visiter des maisons qui pourront accueillir la communauté. Le 28 avril 1903, une petite religieuse de vingt-deux ans écrit à ses tantes : « en attendant le Veni de l'Epoux il faut se dépenser, souffrir pour Lui et surtout beaucoup l'aimer. Remerciez-le d'avoir appelé votre petite Élisabeth au Carmel pour la persécution, je ne sais ce qui nous attend et cette perspective d'avoir à souffrir parce que je suis devenue sienne met bien du bonheur dans mon âme. »

Finalement le Carmel de la Bienheureuse Élisabeth de la Trinité ne fut pas expulsé. Seule la chapelle dut être fermée au public pendant trois ans. Mais ce qui importe vraiment dans cette anecdote, c'est l'attitude d'âme de notre carmélite : non la révolte, mais la joie de porter un peu la croix de son Sauveur. Telle est la source de notre paix.

Cette paix dans notre cœur n'exclut pas notre détermination – au contraire, elle la raffermit, la rend plus forte.

Très saint et joyeux Noël !

Denis Sureau

Chrétiens dans la Cité

Très saint et joyeux Noël

Partager cet article

Repost 0

Chrétiens dans la Cité n°307 est paru

Publié le

Le n°307 de la lettre d'information Chrétiens dans la Cité est paru, avec au sommaire:

EDITO: Fin de vie: compromis instable

AGENDA

LES HOMMES : Jean-François Canteneur - Madeleine de Jessey - Françoise Caron - Etienne Neuville

INFORMATIONS : Soulager mais pas tuer - GPA: légalisation sournoise - La bataille des crèches - Les sept qui ont dit non - Allocations et désolidarisations

BREVES : Les 15 ans de KTO - TC: nouvelle crise - Infanticide néonatal - Ni laxisme ni juridisme

LECTURES: La blessure de la rencontre, par Luigino Bruni

INITIATIVES : L'Ordre de Malte France

Pour recevoir ce numéro, abonnez-vous avec notre offre de 30 euros pour un an.

Partager cet article

Repost 0

Mgr Jean-Marc Eychenne évêque de Pamiers

Publié le

Actuellement vicaire général du diocèse d’Orléans, le P. Jean-Marc Eychenne a été nommé évêque de Pamiers. Il succède à Mgr Philippe Mousset, nommé évêque de Périgueux le 18 juin 2014. Un retour à la ville où il est né en 1956. Seconde originalité: il est directement issu de la Communauté Saint-Martin.où, après des études de philosophie à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne (1975 à 1976), il a reçu toute sa formation sacerdotale à Gênes avant d'être ordonné en 1982 puis d'être maître des novices et enfin supérieur de la maison de formation. Il a ensuite rejoint le diocèse d'Orléans.

Mgr Jean-Marc Eychenne évêque de Pamiers

Partager cet article

Repost 0