Vers une union protestante

Publié le

Protestants réformés (calvinistes) et luthériens vont former une seule union ecclésiale en 2013. Ce sera l'aboutissement d'un rapprochement commencé en 2007. L’Église évangélique luthérienne de France (36 000 membres) et l’Église réformée de France (300 000 membres) ont tenu une session conjointe de leurs synodes extraordinaires les 15 et 16 janvier. Cette assemblée a décidé que la future union s’appellera « Église protestante unie de France ». En sous-titre figurera l’indication : « Communion luthérienne et réformée ». Les pasteurs, qu’ils soient d’origine luthérienne ou réformée, seront agréés par une commission des ministères unique. Selon le communiqué final, « cette unicité veillera à maintenir la diversité des accents de chacune des traditions : spécificité du ministère pastoral ordonné pour la tradition luthérienne, diversité des ministères reconnus pour la tradition réformée. » L’Union nationale des associations cultuelles de l’Église réformée de France se transformera pour accueillir les associations cultuelles luthériennes et fournir ainsi le support juridique de l’union. Des unions analogues ont déjà été réalisées en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Alsace-Moselle (avec l'Union des Eglises protestantes d'Alsace et de Lorraine). Elles sont stimulées par la concurrence croissante des communautés évangéliques.

Commenter cet article