Un livre qui éclaire la vision politique de Benoît XVI

Publié le

Les Editions publient L'Unité des nations. La vision des Pères de l'Eglise, de Joseph Ratzinger. Traduit pour la première fois en français, ce livre est paru en Allemagne en 1971.

Il présente un double intérêt :montrer comment Origène et saint Augustin envisageaient la confrontation de l'Église naissante avec le pouvoir représenté par l'Empire romain ; ensuite, mieux comprendre les sources de la conception personnelle (sombre ou lucide, comme on voudra) qu'a le futur Benoît XVI de la politique. Pour Origène, le Christ a libéré les hommes de la prison du fait national. L'éclatement des peuples issu de Babel est surmonté. Quittant leur état de division, les hommes sont appelés à retrouver l'unité dans le Christ et son Corps qu'est l'Église, véritable patrie du chrétien. Pour saint Augustin, depuis la Pentecôte, l'Église réunit à travers tous les siècles et tous les peuples la communauté chrétienne en pèlerinage. Mais les États terrestres sont nécessaires – même si, relatifs et imparfaits, ils ne méritent pas qu'on leur sacrifie tout. Renversant la puissance obscure du politique, la nouveauté chrétienne ouvre la voie à une humanité réunifiée en Dieu.

Unité des nations

 Joseph Ratzinger

L'Unité des nations

La vision des Pères de l'Église

Éditions de L'Homme nouveau,

128 p., 19 € (www.hommenouveau.fr)

Commenter cet article