Sarkozy dans le texte

Publié le

L'un de nos correspondants nous a envoyé quelques déclarations du président sortant qu'il convient de ne pas oublier:

 

Nicolas Sarkozy , dans son intervention télévisée du jeudi 20 septembre 2007 :

"Je crois à une politique fondée sur l’effort, sur la libéralisation des possibilités de travail pour nos compatriotes.Pourquoi je demande qu’on puisse, si on le veut, travailler le dimanche ? Parce que c’est des journées de travail, c’est des possibilités de vendre plus, c’est des possibilités de créer des richesses."

 

Nicolas Sarkozy, Face aux Chrétiens, Radio Notre Dame 26 avril 2007:

"J’essaie d’être un homme de sincérité, ou d’authenticité. Je préfère ça au mot vérité parce que le vérité … Forcément, chacun a sa vérité. J’essaie d’être authentique."

 

Nicolas Sarkozy, 24 juin 2003, devant les représentants de la franc-maçonnerie:

"La franc-maçonnerie est chez elle au ministère de l'Intérieur, parce qu'il y a peu de familles de pensée qui s'identifient aussi bien à la République "

 

Nicolas Sarkozy ,Le Figaro 31 janvier 2007:

"Le député UMP Christian Vanneste, condamné pour des propos homophobes, ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu’il a dit.Je ne veux ni de près ni de loin être associé à des propos homophobes"

 

Nicolas Sarkozy ,France Inter 2 mai 2007 :

" Dans mon discours du 14 janvier ,Porte de Versailles, j'ai rendu hommage à Simone Veil qui me soutient avec beaucoup de force. Naturellement la loi de 1974 sur l'interruption volontaire de grossesse est un progrès."

 

Nicolas Sarkozy dans un entretien au Figaro je du jeudi 11 oct 2009 défend le touriste sexuel en pays pauvre qu'est son ministre de la culture :

« -A vos yeux, l'affaire Frédéric Mitterrand est-elle désormais close ?

-Je suis président de la République. Je dois défendre certaines valeurs. Je ne laisserai donc personne assimiler homosexualité et pédophilie. C'est un retour au Moyen-Age qui fait honte à ceux qui ont employé cet argument. Quand je vois le porte-parole du PS, emboîter le pas à Marine Le Pen et avec quel enthousiasme ! Je me demande où sont passées les valeurs humanistes de ce grand parti républicain. »

 

Nicolas Sarkozy ,le 27 mai 2010 , à l’Institut Protestant de théologie de Paris:

« Le protestantisme fait partie de notre histoire , (...).Comment ne pas penser à ce que disait ici-même Jules Ferry lorsqu’il inaugura en 1877 les locaux que l’Etat venait d’offrir à la nouvelle faculté de théologie protestante de Paris ? « Le protestantisme a été , dans l’histoire moderne , la première forme de la liberté (…)La Révolution de 1789 (…) a été faite en partie pour vous : elle est pour vous la date de l’affranchissement définitif »

 

Commenter cet article