Radioscopie des ordinations

Publié le

Selon les chiffres publiés par la Conférence des évêques de France, 109 prêtres diocésains seront ordonnés cette année. Soit 103 pour les diocèses de France (dont 5 de la Communauté de l’Emmanuel), et 6 des Missions Etrangères de Paris pour l’Eglise d’Asie. Ces statistiques sont cependant à géométrie variable. En effet, elles n'intègrent pas les religieux ordonnés dans le cadre de congrégations (dont 8 Français sur les 13 prêtres de la Communauté Saint-Jean ordonnés le 2 juillet et, le même jour, 4 dominicains de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier), ni les 5 nouveaux prêtres de la communauté du Chemin Neuf, ni les membres de sociétés de prêtres (8 ordinations annoncées à la Communauté Saint-Martin), en particulier les fraternités sacerdotales traditionnelles (ni évidemment la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, qui s'apprête à ordonner 11 nouveaux prêtres français). Ce chiffre de 109 ordinations est à comparer aux 96 de 2010, 89 de 2009, 98 de 2008, 101 de 2007.

 

Depuis un quart de siècle, 2357 prêtres diocésains ont été ordonnés. Quelques diocèses n’ont pas eu d’ordination sacerdotale depuis longtemps : Auch, Aire et Dax, Cahors (où il faut remonter à l’année 1956 pour en avoir également 4), Chalons, Saint-Dié, Verdun… Une seule ordination est prévue à Lyon. La débâcle déjà amorcée du diocèse de Paris est confirmée avec seulement quatre ordinations cette année, dont trois séminaristes d'origine étrangère. L'embellie constatée sous l'épiscopat du cardinal Jean-Marie Lustiger s'est brutalement interrompue avec sa mort.

 

Un chiffre à mettre en face de celui du diocèse de Fréjus-Toulon. Mgr Dominique Rey a ordonné 18 prêtres et 25 diacres en 2010. Le 26 juin, il procédera à 15 ordinations sacerdotales dont 11 pour des communautés nouvelles : 2 pour le mouvement Points-Cœur, 2 pour la communauté Saint Joseph Gardien, 2 pour la Communauté de l'Immaculée Conception, 2 pour la Fraternité missionnaire Notre-Dame-de-la-Mission, 2 pour la Fraternité missionnaire Jean-Paul II, et 1 Missionnaire du Saint Sacrement. Il convient toutefois de signaler qu'une partie de ces prêtres sont d'origine étrangère, même si la plupart exerceront leur ministère dans le diocèse.

 

Le nombre de séminaristes diocésains aurait à nouveau baissé de3% (732 – dont 96 étrangers - contre 756).Le cru des ordinations 2012 risque d'être l'un des plus bas niveaux historiques pour la France, car seulement 77 séminaristes sont ordonnés diacres cette année, qui deviendront prêtres l’an prochain, si Dieu veut. La moisson est abondante, mais les ouvriers de moins en moins nombreux.

Commenter cet article