Nouvelle offensive euthanasique

Publié le

Une nouvelle offensive pour la légalisation du suicide assisté – appelé maintenant aide active à mourir - vient d'être déclenchée. A partir u 25 janvier, les sénateurs vont débattre de trois nouvelles propositions de loi concurrentes relatives à l’euthanasie, déposées par les sénateurs Jean-Pierre Godefroy (PS), Alain Fouché (Ump), et François Autain avec Guy Fischer (groupe communiste, républicain, citoyen). Ces trois textes, qui traitent respectivement de l’aide active à mourir dans le respect des consciences et des volontés, de l’euthanasie volontaire et de l’aide active à mourir, se recoupent néanmoins dans leur objectif, qui est d’instaurer, de façon encadrée, un droit à l’euthanasie. L'Observatoire sociopolitique du diocèse de Fréjus-Toulon (placedeleglise.fr), créé par Mgr Dominique Rey et animé par Cyril Brun, vient d'adresser un dossier solidement argumenté à tous les sénateurs varois. Il contient une exégèse rapide de la proposition Godefroy, une réponse à l’argumentaire du philosophe athée André Comte-Sponville - qui reprend la plupart des arguments des défenseurs de l’euthanasie -, une étude du cas suisse et un bilan des expériences belge et néerlandaise, citées en exemple dans l’exposé des motifs. De son côté, l'Alliance pour les Droits de la Vie a créé un site internet (fautpaspousser.com), qui héberge une pétition en ligne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article