Migrations du sacré - Théologies de l'Etat et de l'Eglise

Publié le

Le nouveau livre de William Cavanaugh - intitulé Migrations du sacré -  renouvelle profondément notre regard sur la politique, l'engagement chrétien dans le monde et la mission de la Cité de Dieu dans la cité des hommes.

 

 

Face à la crise financière, l'État a été appelé à la rescousse, comme une sorte de sauveur. Mais « pourquoi recourir au langage du salut à propos de l'État. Parce que je ne crois pas que l'État puisse être compris en dehors de la théologie. »

Le dernier livre de William Cavanaugh, figure montante de la pensée catholique anglo-saxonne, déploie les ressources de la théologie, de la philosophie, mais aussi de l'histoire, pour décrypter les fondements de la politique moderne, qui a opéré une véritable migratiocouverture-migrations.jpgn du sacré, de l'Église à l'État. Après un premier chapitre puissant qui retrace l'émergence de l'Etat-nation, l'auteur développe une autre vision de l'espace politique inspirée des deux Cités de saint Augustin. Mais sans triomphalisme : dans un autre chapitre, il s'attaque non sans audace au problème de l'Église pécheresse et visible.

 

En guise de postface, il répond aux objections suscitées en France par ses précédents travaux (Être consommé, Le Mythe de la violence religieuse...) et relève leurs convergences avec l'encyclique sociale de Benoît XVI. Éblouissant.

 

William Cavanaugh

Migrations du sacré

Théologies de l'État et de l'Église

Éditions de L'Homme nouveau,

356 p., 25 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article