Liberté...laïcité

Publié le

Le maire socialiste de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), Philippe Le Breton, a fait ajouter le mot laïcité sous le triptyque officiel Liberté, Égalité, Fraternité figurant sur l'hôtel-de-ville. En toute illégalité, comme le lui a notifié le préfet, demandant sa suppression immédiate: « bien que la laïcité soit un principe à valeur constitutionnelle, les termes de la devise 'Liberté-Egalité-Fraternité' sont fixés depuis 1946 par les Constitutions (1946 et 1958) » et « seul le pouvoir constituant peut la modifier. » Explication du maire : « Dans ma ville, il y a des burqas, les parents demandent de la nourriture halal dans les cantines, des jeunes suivent des formations financées par des fonds obscurs. Bref, il est de mon devoir de rappeler nos valeurs de tolérance. Ce n’est pas contre les musulmans, la laïcité s’applique à toutes les religions».

Commenter cet article