Le caté menacé

Publié le

Luc Chatel veut ramener les enfants à l'école le mercredi matin. Dans sa circulaire de rentrée, publiée au Bulletin officiel du 18 mars, le ministère de l'éducation nationale demande aux autorités académiques que "l'organisation de la semaine en neuf demi-journées (du lundi au vendredi en incluant le mercredi matin) [soit] encouragée chaque fois qu'elle rencontre l'adhésion". Cette modification des rythmes scolaires remettrait directement en cause l'organisation du catéchisme.

La fermeture des écoles une journée par semaine (le jeudi puis le mercredi) était prévue par la loi n°11696 du 28 mars 1882 précisément pour permettre aux enfants d'aller au catéchisme :

"Les écoles primaires publiques vaqueront un jour par semaine, en outre du dimanche, afin de permettre aux parents de faire donner, s’ils le désirent, à leurs enfants, l’instruction religieuse en dehors des édifices scolaires" (article 2).

Commenter cet article