La répression pour tous ?

Publié le

repression032.jpgC'est le premier livre suscité par les manifestations massives contre la loi Taubira. D'autres essais devraient paraître à la rentrée. Celui-ci s'intéresse particulièrement à la riposte étatique faite de mensonges, de mépris (le cardinal Vingt-Trois en a fait les frais lors des auditions parlementaires), puis de répression physique. François Billot de Lochner, qui vient de reprendre la Fondation de service politique après avoir conduit l'expérience d'Audace 2012 (visant à infléchir le programme du candidat Sarkozy), rappelle dans un premier temps les différentes étapes de l'opposition à la loi dite du « mariage pour tous » : les trois grandes manifestations – joyeuses, pacifiques –, la pétition rejetée par le CESE (700 000 signatures pour rien), les brutalités policières, le gazage d'enfants, plus de 1000 arrestations arbitraires et même illégales, 600 garde à vue systématiques (jeunes et vieux, hommes et femmes, et même personnes handicapées), le vote express de la loi... Des témoignages éloquents illustrent et complètent le propos de l'auteur. Porter une épinglette ou un vêtement de la Manif pour tous suffit pour être interpellé par des forces de l'ordre ayant reçu des consignes exceptionnelles de dureté, dignes d'une république bananière. En voyant les images, les pays étrangers commencent à s'interroger...

 La répression pour tous ?

François Billot de Lochner

Préface de Ludovine de La Rochère

Lethielleux/ F-X de Guibert, 160 p., 10 €

 

Commenter cet article

antoine 27/06/2013 17:12


L'Etat est entre les mains d'anarchistes qui contrairement à leurs semblables inoffensifs situés en dehors du pouvoir, se sont véritablement données les moyens politique et technique de défier
l'ordre naturel pour y substituer leurs propre réalité infernale.

Depuis la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat promulgué par les membres de la contre église (Franc Maçonnerie), l'Etat est entre les mains de ceux qui cherchent à exploiter nos faiblesses
en toute "liberté". L'Eglise du Christ qui institua la laïcité dans nos sociétés occidentales fut durant des siècles, la seule garante d'une véritable séparation des pouvoirs rendant à Dieu ce
qui à Dieu et à César ce qui à César.