Fin du festival de Pâques

Publié le

Prévue du 23 au 25 avril 2011, la neuvième édition du Festival de Pâques a dû être annulée faute de ressources suffisantes. Chaque année, jusqu'à 70 concerts et spectacles étaient donnés pendant les trois jours du festival, par des artistes catholiques (aux deux-tiers) ou non : des chanteurs aussi différents que Laurent Voulzy ou MC Solaar y ont participé aux côtés de groupes ostensiblement chrétiens comme Glorious, devant près de 30 000 personnes ces dernières années. Une partie seulement des concerts était payante, car le Festival de Pâques se voulait un lieu d'évangélisation. Les huit manifestations précédentes ayant provoqué une perte cumulée de 90 000 euros, l'édition 2011 devait être moins coûteuse (200 000 euros au lieu de 300 000), sans tête d'affiche. La banque n'a pas voulu accorder le prêt de 90 000 euros qui aurait pu assurer la continuité.

Commenter cet article