Face à l'Etat bobo devenu Etat policier

Publié le

La violence de la police dimanche 24 mars, s'ajoutant au mensonges répétés et éhontés du préfet de police de Paris, montrent que le l'Etat bourgeois-bohême est clairement devenu un Etat policier.

La "dictature du relativisme" casquée matraque et gaze des enfants et des vieillards.

 

Comme l'écrit le philosophe Henri Hude, le Peuple français fait face à une entreprise totalitaire. Une analyse à lire dont voici un extrait :

 

"Nous n’assistons plus au déroulement d’un jeu politique ordinaire. Le Peuple n’est pas même en face d’un coup d’Etat permanent. Il fait face à une entreprise d’usurpation visant à lui imposer une autre constitution – plus encore, une autre constitution anthropologique. Nous sommes en face d’un pouvoir législatif qui usurpe le pouvoir constituant et qui l’usurpe absolument. Nous sommes en face d’un pouvoir constituant mégalomane et illégitime, qui prétend changer la nature humaine, la manipuler à sa guise, se saisir des esprits, embrigader la jeunesse et réprimer toute dissidence. Nous sommes bien en présence d’une entreprise totalitaire. L’heure est donc à la Résistance, jusqu’à la Libération, et à la Renaissance"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article