La lettre des chrétiens actifs

Chrétiens dans la Cité est une lettre d'information confidentielle vendue exclusivement sur abonnement. Ce blog ne publie pas les informations qu'elle contient mais n'est qu'une vitrine.

Profitez de notre offre d'abonnement spéciale: 
30 pour 1 an (50% de réduction)
Vous pouvez aussi envoyer un chèque à
Chrétiens dans la Cité
17 rue Manessier
94130 NOGENT SUR MARNE

contact@chretiensdanslacite.com

Recherche

Qui sommes-nous ?

Chrétiens dans la Cité n'est pas une association mais une lettre d'information indépendante dirigée par Denis Sureau, 55 ans, journaliste, éditeur et théologien. Philosophe de formation, il a publié Retour à la politique (DMM, 1995,épuisé), Petite somme politique, anthologie de textes politiques de saint Thomas d'Aquin (Téqui, 1997) et Prières devant le Saint Sacrement, traduction et commentaire des prières de saint Thomas d'Aquin (Ed. de L'Emmanuel, 2002) et Pour une nouvelle théologie politique (Parole et Silence, 2008 et traduction en espagnol : Una nueva teologia politica, Nuovo Inicio, 2010). En 2013, il publie Deux mariages et un enterrement (Editions de L'Homme Nouveau), petite synthèse sur le mariage et ses parodies séculières.

CV détaillé

 

La nouvelle théopolitique


Denis Sureau
Pour une nouvelle théologie politique
Parole et Silence, 174 p., 17 €
Pour commander en ligne (à partir du site Transmettre)

Une nouvelle génération de théologiens se lève dans le monde anglo-saxon. Ils ont entre 30 et 50 ans et de l'énergie à revendre. Catholiques, anglicans, ou protestants, ils bouleversent les vieux clivages, remettent en cause les catégories installées. Disciples de saint Augustin et de Henri de Lubac, marqués par l'enseignement d'Alasdair MacIntyre et de Stanley Hauerwas, ils plaident pour le retour à une théologie libérée de tout complexe d'infériorité.


Revue de presse

Caritas in veritate

Denis Sureau a publié un commentaire de la grande encyclique sociale de Benoît XVI
Caritas in veritate




Préface de Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne.
192 pages - 6,50 €

 

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 09:52

Si l'anarchisme se définit par Ni Dieu ni maître, l'expression anarchisme chrétien est un oxymore. Mais si, comme l'affirme Proudhon, l'anarchisme, c'est« l'ordre sans le pouvoir », et que le pouvoir en question est résolument antichrétien et antihumain, la revendication d'un ordre authentique peut relever d'un anarchisme chrétien. C'est la conviction qui anime les deux jeunes auteurs de cet essai, aux côtés de figures aussi différentes que Tolstoï, Barbey d'Aurevilly, Baudelaire, Rimbaud, Bloy, Péguy, Bernanos, Lanza del Vasto, Jünger, le jeune anar012.jpgMounier, Ellul et beaucoup d'autres moins connus. Étrange et anarchique inventaire que celui-là, est tenté de penser le lecteur. Or à défaut de trouver dans toutes ses œuvres disparates et inégales les pierres de fondation d'une doctrine politique cohérente, on peut y observer des points de convergence étonnants : la critique de l’État tout-puissant et prédateur, la dénonciation de la domination de la machine, une défense souvent désespérée de la justice et des libertés, l'apologie non du chaos ou de la guerre civile mais au contraire d'une société tissée de relations authentiques, d'une communauté humaine véritable puisant ses ressources spirituelles dans un Évangile vécu dans sa radicalité. Ce livre invite à découvrir d'autres voies pour penser le monde présent sans oublier notre situation d'étrangers et d'exilés.

 

Jacques de Guillebon

Falk van Gaver

L'Anarchisme chrétien

Éditions de l'Oeuvre, 416 p., 29 €

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog