Au-delà de la raison séculière

Publié le

 

Paru il y a vingt ans, ce livre marqua un tournant dans la théologie et la pensée politique. Il est à l'origine du mouvement Radical Orthodoxy qui n'en finit pas de susciter réflexions et controverses. La parution de sa traduction française est à son tour un événement. John Milbank, né en 1952, théologien anglo-catholique britannique, propose une « déconstruc tion sceptique de la théorie smilbank042-copie-1.jpgociale moderne séculière à partir d'une perspective qui est en désaccord avec elle, en l'occurrence, le christian isme ».

Il mène ainsi une analyse en profondeur des fondateurs de la « science politique » comme de l'économie, jette un nouveau regard sur la sociologie (en montrant ses prémisses inattendues dans la pensée contre-révolutionnaire), tente un bilan subtil de la dialectique (Hegel et Marx) et de la théologie de la libération qui s'en inspire, avant de se confronter au nihilisme (de Nietzsche à ses disciples français contemporains). Avec pour points d'appui saint Augustin, Blondel et MacIntyre. Un livre à la fois essentiel, ardu et passionnant qui revisite à frais nouveaux les fondements de la modernité. 

 

John Milbank

Théologie et théorie sociale

Au-delà de la raison séculière

Ad Solem- Cerf, 730 p., 75 €

Commenter cet article