Associations caritatives : les meilleurs élèves

Publié le

Pour la troisième année, le magazine Capital épluché les comptes de 131 associations caritatives qui font appel à la générosité publique. Retrouvez ici l'analyse détaillée de leurs comptes.

Parmi les associations d'inspiration catholiques bien gérées, citons l'Association Soeur Emmanuelle, la Délégation catholique pour la coopération, Emmaüs France, Enfants du Mékong, Fidesco, Fondation d'Auteuil, Fondation des monastères, Habitat et humanisme, Les PetitsFrères des Pauvres, l'Ordre de Malte...


Capital précise : « Ne demandez pas à l’Association Mère Teresa pour les enfants (AMTE) de vous montrer ses comptes. Bien qu’il s’agisse d’une obligation légale, cette officine juge la demande inconvenante. On la comprend. Poursuivie depuis 2009 pour "escroqueries aggravées" et "abus de confiance", l’AMTE, qui reconnaît n’avoir aucun lien avec la congrégation de la religieuse de Calcutta, n’est pas un modèle de charité chrétienne. Une fois payés le salaire de sa permanente et le loyer de son local parisien, elle transfère, selon nos estimations, plusieurs centaines de milliers d’euros par an à son fondateur, qui réside à l’étranger. »

Commenter cet article