Un évêque contre la casse sociale

Publié le par Denis Sureau

Mgr Pierre Raffin, évêque de Metz, a publié une déclaration concernant la fermeture de l’aciérie de Gandrange par le groupe Arcelor-Mittal : « L’effet surprise de cette annonce fait naître un climat d’angoisse et suscite des comportements de colère. Le responsable du groupe Mittal en effet avait il y a peu donné des assurances quant à la viabilité du site de Gandrange. (…) Désormais, le sentiment général prévaut qu’il s’agit là d’un nouvel épisode du lourd tribut payé par la Lorraine aux effets pervers de la mondialisation économique. (…) Au regard de l’Evangile qui inspire la doctrine sociale de l’Eglise, cette solidarité est le complément de la justice. Dans le cas, la justice consiste à reconnaître la dignité de chaque acteur du travail, son droit à un travail justement rémunéré et facteur de développement pour la personne et pour le corps social tout entier. Il ne peut y avoir de réelle justice là où l’ensemble des acteurs, relayés par des corps représentants, ne sont associés ni à la gestion ni aux fruits du travail. Pour l’Eglise, le souci du bien commun régit notre manière de vivre ensemble et s’applique à tous les espaces de la vie sociale. »

Publié dans chretiensdanslacite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dissertation 11/08/2009 09:20

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!__________________dissertation