Halde là !

Publié le par Denis Sureau

Il s‘appelle Basile. Karine, sa maman, l’a obtenu par insémination artificielle en Belgique, il y a trois ans. Elle est homosexuelle et vit avec Elodie. Cette dernière revendique d’être considérée comme le père du garçon : elle a demandé à sa caisse d’assurance maladie de bénéficier du droit au congé de paternité. Requête refusée. Puis le tribunal des affaires de sécurité sociale de Nantes a rejeté son recours en précisant que le terme de paternité concernait « le père en tant que personne sexuée masculin avec un lien de filiation avec l'enfant ». L’affaire sera jugée en appel à Rennes le 5 décembre. Mais entre temps, le président de la Halde est venu à leur secours en demandant au Premier ministre de « substituer à la notion de congé paternité fondée sur le lien de filiation un congé d'accueil du jeune enfant », congé ouvert au partenaire de tout sexe.

Créée en 2005 par Jacques Chirac, la Halde est la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité. Elle est dirigée par Louis Schweitzer, ex pdg de Renault et ancien directeur du cabinet de Fabius, et composée de membres tels que - parmi les recrues les plus récentes - Sihem Abchi, nouvelle présidente de l'association « Ni putes ni soumises » (la précédente étant au Gouvernement) et de Marie-France Picart, ancienne Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France. M. Schweitzer a une haute idée de sa mission. Ainsi, en mars dernier, un journaliste de Valeurs actuelles (n° 3666) lui avait posé cette question : « si je postule pour être journaliste pour Famille chrétienne, on n’a pas le droit de me demander d’être catholique ? » Réponse : « En France, non. » C’est clair…et inquiétant.

Publié dans chretiensdanslacite

Commenter cet article