Bockel catholique blairiste

Publié le par Denis Sureau

Nommé secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, Jean-Marie Bockel, 57 ans, père de cinq enfants, sénateur-maire de Mulhouse, est connu comme catholique pratiquant, rare socialiste ayant fréquenté le Groupe de spiritualité des assemblées parlementaires. Longtemps proche de Jean-Pierre Chevènement puis défenseur d’un « socialisme libéral » inspiré de Tony Blair, il déclarait il y a quelques années: « Je suis d'accord pour regretter la marginalisation du christianisme. Je suis profondément républicain et laïc. On observe toutefois une montée en puissance du fait religieux, dans ce qu'il a de meilleur et de pire. Dans ce contexte, il est bon que les chrétiens s'engagent, et qu'ils cessent d'avoir honte de s'affirmer comme tels. (…). Il est normal que l'Eglise rappelle ses convictions sur l'importance du principe de vie, cela ne me choque pas. C'est dans sa mission, et elle n'a pas à apporter un message de facilité. Mais en même temps, il faut tenir compte de la réalité sociale. J'ai voté la loi sur le Pacs, j'aurais voté celle sur l'avortement, même si je suis à titre personnel contre l'avortement, bien sûr. Comme chrétien, je revendique aussi mon libre arbitre. » (La Croix, 17 :1 :2003)

Publié dans chretiensdanslacite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article