L'Eglise contre Amnesty International

Publié le par Denis Sureau

Plus Cde financement catholique à Amnesty International, après la volte-face pro-avortement de l'organisation de promotion et de défense des droits de l’homme. Dans une interview accordée au National Catholic Register, le président du Conseil pontifical Justice et Paix, le cardinal Renato Martino, a exprimé son profond regret pour la prise de position d’Amnesty International, soulignant que se prononcer en faveur de la dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse représente une trahison des objectifs institutionnels de l’organisation.
La conséquence inévitable d’une telle décision, selon le cardinal, sera la suspension du soutien financier à Amnesty International de la part des organisations et également des catholiques à titre individuel. Grâce à Dieu – affirme le cardinal Martino - il n'existe pas à un droit à l'avortement internationalement reconnu, comme l’a conclu la Conférence du Caire organisée par les Nations Unies sur la population, qui a exclu l’avortement comme moyen licite de contrôle des naissances. C’est justement Mgr Martino, alors nonce apostolique au Palais de Verre, qui guidait la délégation du Saint-Siège à cette occasion.
Les lobbies pro-avortement – soutient le cardinal dans l’interview au National Catholic Register – continuent leur propagande, qui se place dans le cadre de ce que le serviteur de Dieu Jean-Paul II appelait la « culture de mort » ; et il est extrêmement grave qu’une organisation méritante comme Amnesty International se plie maintenant aux pressions de tels lobbies.

Cela doit intensifier l’engagement non seulement des catholiques, mais aussi de toute personne de bonne volonté, selon le cardinal Martino, pour la défense de la vie des enfants à naître, sans faire de distinctions impossibles entre les cas où le meurtre du bébé dans le sein maternel serait juste ou non. La suppression volontaire de toute vie humaine innocente – a-t-il rappelé – est toujours un délit et mine à sa base le bien commun de la famille humaine.

Publié dans chretiensdanslacite

Commenter cet article