Un regard prophétique sur l'histoire

Publié le par Denis Sureau

Les Editions de L’Homme Nouveau publient « Prophéties de l’Histoire », un livre du cardinal Billot (128 p., 13 euros, commander sur www.hommenouveau.fr).


Haute figure de la théologie thomiste du vingtième siècle naissant, Louis Billot (1846-1931) est inséparable du pontificat de saint Pie X, qui le créa cardinal et en fit l’un de ses plus proches collaborateurs. Ce jésuite profond, qui était aussi un esprit indépendant, a marqué des générations de prêtres jusqu’au milieu du XXe siècle. Ses grands traités, tous écrits en latin, faisaient autorité dans les séminaires. Figure éminente de ce que l’historien Emile Poulat appelle l’intransigeantisme (antilibéral, antisocialiste, antibourgeois, antimoderne), Billot était une intelligence spéculative impressionnante, très au-dessus de la moyenne, nourrie par une foi indéfectible. Même un théologien aussi hostile à son antimodernisme que le père Chenu voyait en lui un « théologien de grande classe », bien que son « intellectualisme » le rendît « fort peu sensible aux voies irrationnelles du mystère de la foi » !

Les textes qu constituent ce livre développent une réflexion sur le sens chrétien de l’histoire qui a peu d’équivalents au XXe siècle. C’est une sorte de nouveau discours sur l’histoire universelle qui évoque le destin des grands empires et des sept âges de l’Eglise figurés dans l’Apocalypse. Du songe mystique de Nabuchodonosor annonçant l’effondrement des empires terrestres à l’avènement du Royaume de Dieu à travers les sept âges de l’Eglise, le cardinal Billot promène son regard visionnaire sur l’aventure humaine. Développant un sens chrétien de l’histoire, le grand théologien se montre aussi un critique intransigeant du libéralisme sous toutes ses formes, pourvoyeur du nihilisme moderne et de la sécularisation.

Publié dans chretiensdanslacite

Commenter cet article

Vincent 09/08/2007 14:37

Le troisième texte, Eloge du cardinal Pie, est prodigieux... J'en ai eu le souffle coupé tant j'avais l'impression qu'il parlait pour notre temps. Et de fait, il s'adresse à nous de manière très actuelle par ces mots !
J'aime sa vision de la Révolution française qui a tant détruit, et qui continue de faire l'objet de débats et de sondages : http://www.expression-publique.com/expression-publique/main.php Quoique, en réalité, cet événement de l'Histoire reste un mythe et un tabou ! Et il faut la pertinence d'un cardinal Billot pour nous en démontrer la pernicieuse logique...