Cimade vs Malte

Publié le

Le conflit qui oppose la Cimade et le gouvernement suite à la la réforme de l'assistance aux étrangers placés dans les centres de rétention administrative (cf. Chrétiens dans la Cité, n°223) fait des dégâts collatéraux entre organisations chrétiennes. L'association protestante a engagé des procédures judiciaires pour conserver son monopole. Une démarche soutenue notamment par le Secours catholique (et son président, le socialiste François Soulage) et Emmaüs, mais contre l'Ordre de Malte qui, avec quatre autres associations, a été retenue par l'Etat pour accompagner les immigrés illégaux. Le Conseil d'État a validé le décret qui définit leurs missions en matière d'aide à l'exercice effectif des droits des étrangers. Une affaire à suivre...

Commenter cet article