Les Poissons Roses manifesteront le 6 octobre

Publié le

Communiqué :

Lors de leur bureau du 18 septembre, les Poissons Roses ont décidé, au nom de la « vraie gauche » humaniste, de rejoindre le collectif d’associations qui organise la manifestation anti-PMA le 6 octobre prochain.

Plateforme de réflexion de chrétiens, à gauche, les Poissons Roses réaffirment la primauté de la Personne humaine reliée. Ils se reconnaissent dans l’encyclique Laudato Si du pape François pour qui « tout est lié » : l’économique, le social, l’écologie et l’éthique. Ils ont exprimé leur conviction dans leur manifeste A CONTRE COURANT paru en 2016.
Sur la question de la PMA, les POISSONS ROSES rappellent leur position à gauche qui s’est traduite par :

  • La publication en juin 2018 de leur rapport sur LA FAMILLE DURABLE, AU-DELÀ DES FASCINATIONS BIOTECHNIQUES
  • L’Appel national qu’ils ont lancé en juillet 2019, via l’Etablissement français des semences de ministres et parlementaires (www.efsmp.fr), pour inviter ministres et parlementaires hommes à faire preuve de RESPONSABILITÉ et d’EXEMPLARITÉ en faisant un don de gamètes

Tout en entendant le désir d’enfant des femmes seules ou en couple, ils mettent en avant la Convention internationale des Droits de l’enfant, applicable en droit français, dont l’article 3 précise « l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale ». Ils demandent :

  • La tenue d’Etats généraux de la famille durable, car la gauche n’est pas aveugle devant les difficultés de millions de nos concitoyens face à l’évolution de la famille,
  • L’introduction dans la prochaine réforme constitutionnelle d’une modification disposant que les lois sociétales nécessitent une majorité des 2/3, car la gauche sait bien qu’on ne change pas la société par décret,
  • Ils attirent l’attention du législateur sur l’évolution radicale du rôle de la loi, qui doit rester Républicaine et Universelle et non pas satisfaire le désir de minorités,
  • Ils soulignent l’importance de l’ALTÉRITÉ comme fondement de la vie humaine,
  • Ecologistes, ils refusent toute manipulation biologique du Vivant,
  • Ils mettent en garde contre l’interprétation de la notion d’égalité qui conduira inéluctablement à l’autorisation de la location d’utérus (dite GPA), laquelle débouchera sur un nouvel esclavage.
  • Ils regrettent l’évolution ainsi engagée du rôle de la médecine et la prise en charge financière de la PMA par la collectivité, en rupture avec les fondements du Conseil National de Résistance.

 
Les POISSONS ROSES soulignent la responsabilité morale de MM. Macron, Philippe, Touraine et de Mme Buzyn dans le renversement de l’ordre symbolique introduit par cette loi qui subordonne la maternité au seul désir humain. La DÉMESURE de ce projet aggrave la dérive technicienne de notre civilisation mondialisée, alors que cette même civilisation se fracasse contre l’impasse financière et écologique.
 

Rendez-vous le 6 octobre à 12 heures 30 place de la Sorbonne

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article