Anne Coffinier quitte la Fondation pour l'école

Publié le

Anne Coffinier, la brillante fondatrice de la Fondation pour l'école vient de la quitter, comme elle l'explique dans cet entretien. Elle travaille sur la refondation d'une œuvre pour les écoles indépendantes.

113 écoles indépendantes ont ouvert leurs portes cette année. 60% d’entre elles sont des écoles du premier degré, 40% des collèges ou des lycées. La France compte désormais 1530 établissements indépendants. Près de 30% des écoles ouvertes en 2019 l’ont été dans des communes rurales de moins de 2000 habitants ; au total, près de 45% d’entre elles sont implantées dans zones de moins de 10 000 habitants. Le mélange de pédagogie dite « classique » ou

« explicite » reste majoritaire, mais le poids de la pédagogie Montessori augmente chaque année. Reflet de la société civile, les écoles indépendantes sont majoritairement aconfessionnelles : 87% des écoles ouvertes en 2019 sont sans confession déclarée, et elles sont 70% sur l’ensemble du secteur. Avec plus de 300 projets d’ouvertures d’écoles dans les deux ans actuellement recensés par la Fondation pour l'école, le secteur des établissements indépendantes dispose d’une importante réserve de croissance. Toutefois, les porteurs de projets doivent faire face à des difficultés structurelles bien identifiées : trouver des locaux et des financements.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pr S. Feye 14/10/2019 11:30

Je ne doute pas que Madame Coffinier continuera de manière très intelligente et combative sa mission si importante sans se laisser freiner par les lourdeurs bloquantes des institutions qui, souvent, dévient de leur but premier. La vie avant tout ! Les structures sont un mal nécessaire qui doivent parfois être lâchées. Je crois que Madame Coffinier tirera le meilleur de cette épreuve apparemment inévitable.
Schola Nova (Belgique)