Ces musulmans qui ont choisi le Christ

Publié le

On parle parfois des chrétiens devenus musulmans, rarement des musulmans devenus chrétiens. Et pour cause : lorsqu'elle est connue, leur conversion entraîne souvent leur exclusion de leur communauté d'origine, voire de leur famille – et peut conduire à la mort. Et ils sont assez fréquemment mal accueillis par l'Église. C'est le constat que dresse Jean-François Chemain dans Ils ont choisi le Christ (Artège, 164 p., 14;90 €), un livre émouvant riche de témoignages, et de beaux récits. Les convertis viennent de tous milieux, de tous pays, et leur passage au catholicisme est dû à de multiples causes : un choc (la maladie, un divorce, une agression), une réflexion sur leur propre croyance (la lecture du Coran peut avoir un effet dissuasif), une rencontre avec Jésus ou Marie (apparition, songe) ou des chrétiens fervents... Pourtant, l'Église ne leur ouvre guère les bras : incompréhension de certains prêtres, longueur du catéchuménat (et absence de service après-vente), froideur des paroissiens (les communautés « nouvelles » et traditionnelles se révèlent souvent plus ouvertes). Compte tenu du nombre croissant de musulmans en France, l'enjeu pastoral est pourtant de taille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article