L'hebdomadaire féminin Aime cesse de paraître

Publié le

Lancé en décembre dernier par Jean-Baptiste Fourtané, le magazine féminin Aime n'a pas trouvé un lectorat suffisant pour assurer sa pérennité. Sur Facebook, ses responsables viennent de publier l'annonce suivante :

"Chers Amis,

Ca y’est. Les investisseurs nous ont rendu, après quelques semaines d’attente, leur réponse définitive. Unanimement séduits par le projet, ils ont décidé de ne pas s’y investir. La presse est un secteur compliqué pour les investisseurs, ce qui explique l’attente de ces dernières semaines et cette décision de ne pas nous suivre, malgré le soutien de toute notre communauté, que vous êtes.

C’est une grande déception pour nous. Vous nous avez montré tout le bien que vous pensez du magazine, ce qui nous a confirmé que nous avions réellement un rôle à jouer dans le quotidien des femmes. Toute l’équipe s’est investie à 100% dans votre magazine, motivée par la certitude qu’il vous plaisait et l’envie de vous apporter des sujets nouveaux et originaux. Polémiques parfois, toujours passionnants et riches au vu des échanges qui les suivaient.

Nous vous écrivons ce message avec l’assurance que nous avons tout donné pour donner sa chance à Aime. Tous les investisseurs n’étaient pas prêts à nous suivre, mais vous avez été avec nous et l’aventure Aime s’est propagée comme un feu, d’Amie à Amie, de mère en fille, de soeur à soeur…

Nous tenions à vous remercier pour votre accompagnement depuis le lancement du projet Aime. Le magazine a été construit, numéro après numéro, à partir de vos ressentis, vos retours et vos conseils. C’était un plaisir de les transmettre chaque semaine aux journalistes qui les lisaient attentivement et en discutaient chaque jeudi lors des réunions de rédaction.

L’espérance, c’est aussi de croire et faire tout son possible pour que, avec l’aide de Dieu, nos projets les plus beaux aboutissent. Nous avons travaillé pendant ces cinq mois dans l’espérance et la joie de faire ce qui était bien. Vous avez été avec nous : merci !

On vous Aime 😉"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christian Apollonia 29/05/2018 02:24

difficile pour un tel magazine de trouver son publique
bien sûr qu'il y a des chrétiennes dans la jeune génération (peut être plus que dans la génération 68)
mais c'est une génération lassée de la presse écrite...

ses jeunes visés par "aime" échangent certes sur les méthodes naturelles ou sur les saines lectures mais davantage sur les forum et les blogs.
beaucoup ne se doutent pas qu'un journal
qui partagerai leur sensibilité existe...

voyez les difficultés du magazine "aimez vous ! (comme je vous ai aimés.)" à percer en France
malgré des lecteurs dans 100 pays !
il a beaucoup marteler le thème de la chasteté en 22 langues... c'est en Afrique que la version
française est
lue le plus...