Un prêtre président d'université publique

Publié le

Le Père Michel Deneken, professeur de théologie et prêtre catholique de 59 ans, a été élu président de l’Université de Strasbourg (Bas-Rhin), dont il était vice-président depuis 2009. Il a reçu vingt-six voix des membres du conseil d’administration, tandis que la sociopolitologue Hélène Michel en reccueillait neuf. Cette élection a été dénoncée par certains groupes laïcistes ; le Snesup pourrait déposer un recours juridique contre le vote. Bien que publique, la puissante Université de Strasbourg (50 000 étudiants, un budget de 500 millions d'euros) bénéficie du régime concordataire, échappant à la loi de 1905 puisque l'Alsace était allemande à cette date. Plus encore, même la loi de 1905, qui ne reconnait plus le statut de clerc, n'empêche pas un prêtre d'exercer des responsabilités dans l'enseignement public, comme le Conseil d’État l'a jugé en 1972

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article