Marche pour la vie 2015 : le silence des gros médias

Publié le

Entre 20 000 et 25 000 personnes (11 000 selon la police, 45 000 selon les organisateurs) ont défilé dans les rues de Paris dimanche 25 janvier. Un chiffre important, montrant la capacité de mobilisation des défenseurs de la vie, mais qui n'a malheureusement pas retenu l'attention des gros médias - ni avant, ni après. A l'heure où François Hollande veut engager une réforme de la fin de vie qui va légaliser certains actes euthanasiques, les marcheurs se sont soudés autour de Viviane Lambert. De nombreuses affichettes annoncent "Je suis Vincent Lambert".
Les revendications de la Marche pour la vie sont claires concernant la fin de vie :
"- Nous refusons la légalisation de toute sédation destinée à provoquer la mort ainsi que toutes directives anticipées contraignantes ;
- Nous demandons que l'hydratation et la nutrition soient considérées comme des soins qui sont toujours dus, ce qui n'est malheureusement pas le cas avec la loi Leonetti qui contient les germes des dérives de nature euthanasique ;
- Des moyens pour développer les soins palliati
fs."

Les Marcheurs pour la vie. (c) Denis Sureau

Les Marcheurs pour la vie. (c) Denis Sureau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article