La révolution de la bienveillance

Publié le

Lancé dans le sillage de La Manif pour tous, le Courant pour une écologie humaine est né en mars 2013 de l’intuition partagée de Tugdual Derville (expert des questions de bioéthique), Pierre-Yves Gomez (enseignant universitaire en économie), Gilles Hériard Dubreuil (expert de la gestion des crises environnementales). Il organise les 6-7 décembre à Montreuil ses premières assises sur le thème La révolution de la bienveillance - Changeons le monde par nos initiatives !

« Les Français savent bien que la nécessaire protestation reste insuffisante, explique Tugdual Derville. A mesure qu’ils persistent à contester l’injustice, naît en eux le désir de construire une alternative culturelle pour préparer l’alternative politique. » Pour Pierre-Yves Gomez, « la théorie économique néolibérale a fait son temps. La raison en est bien connue : en postulant que chaque individu cherche son intérêt, on est obligé de construire des organisations de plus en plus complexes pour faire travailler, échanger et consommer des individuségocentrés. Dans cette perspective, le Courant pour une Ecologie Humaine devient le catalyseur de l’énergie disséminée chez des personnes qui agissaient jusqu’à présent de façon isolée. » Comme l’explique Gilles Hériard Dubreuil, « la capacité de résilience de notre société, c’est nous-mêmes. La nécessaire transformation des modes de vie prendra du temps, c’est pourquoi il est urgent de commencer dès maintenant ».

Les assises seront deux jours de formation, d’échanges et de construction de projets avec, outre les organisateurs, des personnalités telles que François-Xavier Bellamy, Fabrice Hadjadj, Violaine du Chatellier, François-Daniel Migeon, Dominique Bourg, Jean-Guilhem Xerri, Jean-Marc Potdevin. Ces rencontres prolongent les réflexions engagées depuis 18 mois par des équipes locales, dans 22 départements et à Bruxelles. Des dizaines de groupes de travail ont vu le jour, sur les 15 thèmes identifiés par le Courant : Art et culture ; Consommation ; Développement économique ; Droit et justice ; Éducation et enseignement ; Engagement politique ; Famille, solidarités et société ; Finance ; Gouvernance démocratique ; Habitat et architecture ; Santé ; Media et communication ; Nature et environnement ; Sciences et technologies ; Travail.

Commenter cet article