La pauvreté en France : tendances inquiétantes

Publié le

Comme chaque année, le Secours catholique publie son rapport statistique sur la situation de la pauvreté en France.

Le rapport 20134 souligne trois tendances inquiétantes :

- La paupérisation des seniors s’accroît, avec comme premières victimes les femmes. Cette année, elles représentent 61 % des plus de 60 ans à être reçues dans les accueils du Secours catholique (soit 7 points de plus en dix ans).

- Le niveau de vie moyen s’élève à 515 € par unité de consommation. Avec des ressources si faibles, c’est l’équation impossible pour faire face aux dépenses sur les postes majeurs comme le loyer, l’alimentation ou l’énergie. La précarité énergétique gagne du terrain : les impayés liés à l’énergie augmentent (+ 4 % en trois ans) et les charges liées à la mobilité pèsent de plus en plus lourd, notamment en milieu rural.

- La grande exclusion des hommes seuls avec un très faible niveau de vie (166 euros par unité de consommation), souvent même sans ressources (28% d’entre eux), en logement de plus en plus précaire.

Au-delà de ces constats qui montrent que la pauvreté s’intensifie toujours davantage, le Secours Catholique « s’inquiète du délitement du lien social dans un contexte sociétal qui se durcit. »

Commenter cet article