Adieu à Emile Poulat

Publié le

L'historien et sociologue Emile Poulat, 94 ans, est mort à son domicile, samedi 22 novembre. Ses obsèques se dérouleront mercredi 26 novembre à 15h dans l'église Saint-Séverin.

Il était certainement le meilleur spécialiste du catholicisme français, analyste exigeant et rigoureux de ses tensions et de sa confrontation à la modernité. Il était un abonné fidèle, attentif et amical de la lettre d'information Chrétiens dans la Cité, depuis sa création en 1996, réagissant fréquemment, le plus souvent positivement. Cet homme chaleureux cultivait les amitiés par-delà de tous les clivages, de l'intégrisme au progressisme,

Né en 1920 à Lyon, Emile Poulat, ordonné prêtre en 1944, a participé à l'aventure des prêtres-ouvriers jusqu'à leur condamnation par Rome en 1954. Il s'est marié en 1955. Docteur en théologie en 1950, il cofondé le premier groupe de sociologie des religions au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Trente-trois livres et des milliers d'articles scrutent notamment le modernisme, l'intégrisme, et la laïcité..S'il était réservé sur l'expression de sa foi personnelle, il ne cachait sa proximité avec la Communauté de Sant'Egidio, à qui il a légué son immense bibliothèque. Dans son appartement de la rue de Bièvres, voisin de l'ancien domicile de François Mitterrand, ses livres envahissaient même la cuisine. Son érudition était immense, et son souci de comprendre est resté intact jusqu'à ses derniers jours.

Qu'il repose en paix !

Denis Sureau

Emile Poulat (c) Denis Sureau - reproduction interdite

Emile Poulat (c) Denis Sureau - reproduction interdite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article